play user info fast-forward warning
Embed
Facebook
Twitter
300
vues
0
partager
Suivant

1989 : Tony Garnier, musée urbain pour une œuvre visionnaire

Archives INA - FR3
La cité des États-Unis a été construite à Lyon par Tony Garnier après la Première Guerre mondiale. En 1985 est lancée une opération de réhabilitation qui consiste à mettre aux normes des logements et des immeubles dépourvus d'ascenseur et de halls d'entrée. Les loggias sont fermées par des vitrages. Une isolation extérieure est réalisée. Sur les grands murs pignons aveugles ainsi rénovés, l'atelier Cité de la Création exécute de grandes peintures murales. Cet ensemble constitue le Musée urbain Tony Garnier, voulu et géré par une association qui regroupe des habitants de la cité. Il est symbolique d'une prise de conscience de la valeur historique et sociale de cet habitat qui fait désormais partie du patrimoine collectif. Il permet aussi de prendre connaissance des idées de Tony Garnier à travers la reproduction de quelques planches de son livre "La Cité industrielle".
Le quartier des États-Unis est pour Tony Garnier l'occasion de concrétiser une partie de ses idées. Bien que formé à l'École des Beaux-Arts, Tony Garnier était convaincu du rôle social de l'architecture. Influencé par le roman Travail d'Émile Zola, il conçut, à partir de 1900, une ville idéale dont il décrivit tous les aspects par une série de planches publiée en 1917 dans "La Cité industrielle".

user
0 commentaire

Populaires