play user info fast-forward warning
Embed
Facebook
Twitter
667
vues
3
partager
Suivant

1975 : le musée gallo-romain de Lyon Fourvière ouvre ses portes

Archives INA - FR3
Le musée de Fourvière ouvre ses portes. Pour la première fois, les vestiges de la civilisation gallo-romaine de Lyon sont rassemblés en un seul et même lieu. L'architecte a tenté de rendre la structure extérieure invisible tandis que l'espace intérieur est un cheminement.
Le musée de la civilisation gallo-romaine de Lyon est situé sur la colline de Fourvière à l'emplacement de la cité antique de Lugdunum, près du théâtre et de l'odéon de l'époque romaine. L'idée de construire un grand musée archéologique naquit en 1957 avec le transfert d'une part importante des collections conservées jusqu'alors au Palais Saint-Pierre place des Terreaux. Le maire de Lyon, Louis Pradel, avait été convaincu par le conservateur des collections gallo-romaines Amable Audin. Inauguré le 15 novembre 1975, le musée gallo-romain est un musée de site : il a été volontairement enfoui sous la colline pour respecter les lieux. Véritable réussite de l'architecture contemporaine, œuvre de l'architecte Bernard ZEHRFUSS, le musée présente ses collections le long d'une large rampe en béton brut qui descend en spirale, rythmée par des paliers destinés à l'exposition des divers objets présentés au musée. Sa construction commencée en 1970, s'acheva en 1975 et nécessita plusieurs mois de mise en place des collections avec une muséographie audacieuse pour l'époque. La présentation des collections est regroupée par thèmes, de la préhistoire régionale au VIIe siècle après J.-C. Les collections du musée proviennent essentiellement de découvertes locales et régionales et présentent les divers aspects de la vie gallo-romaine de la capitale des Gaules.

user
0 commentaire

Vous aimerez aussi

Populaires