play user info fast-forward warning
Live
Embed
Facebook
Twitter
1.5K
vues
9
partager
Suivant

La Chaise-Dieu

18 - 28 août 2016
Du 18 au 28 août prochain, le Festival de La Chaise-Dieu fête son 50e anniversaire !
En pleine Auvergne, dans le Parc Naturel Régional du Livradois-Forez, se dresse l’Abbaye gothique de La Chaise-Dieu, cœur d’un Festival qui fête son 50e anniversaire en 2016 et qui conjugue musique sacrée, musique symphonique et musique de chambre dans des lieux patrimoniaux d’exception. Au programme, 33 concerts complétés par de nombreux événements en accès libre (sérénades, aubades, conférences…).
Étendant son rayonnement au-delà de l’Abbaye de La Chaise-Dieu (abbatiale Saint-Robert, cloître et auditorium Cziffra), le Festival continue de tisser sa toile dans d’autres lieux remarquables et patrimoniaux de la Haute-Loire et du Puy-de Dôme, à savoir Le Puy-en-Velay (église Sainte-Thérèse du Val-Vert, théâtre municipal, auditorium des Ateliers des Arts et Kiosque à musique du Jardin Henri-Vinay, cathédrale Notre-Dame), Brioude (basilique Saint-Julien), Lavaudieu (église et cloître), Saint-Paulien (collégiale Saint-Georges), Chamalières-sur-Loire (église Saint-Gilles) et Ambert (salle polyvalente et kiosque à musique).
Cette édition anniversaire sera bâtie autour d’une grande rétrospective qui remettra en avant les œuvres-phares qui ont structuré ces 50 années d’histoire musicale. De prestigieux solistes, comme le violoniste Renaud Capuçon ou les pianistes Katia et Marielle Labèque, seront présents aux côtés d’ensembles qui ont jalonné le parcours du Festival et qui fêteront également des étapes symboliques de leur existence : les 10 ans de Pygmalion, les 30 ans d’Akadêmia, et les 50 ans de La Grande Ecurie & La Chambre du Roy.
Le Festival 2016 sera également l’occasion d’investir de nouveaux lieux (Cathédrale du Puy-en-Velay, église et cloître de Lavaudieu) et d’accueillir de nouvelles formations étrangères (en particulier, les Berliner Symphoniker et 2 chœurs sud-coréens). Ouverte cette année à des esthétiques inédites (musiques sacrées du monde), la programmation 2016 permettra également d’inscrire au répertoire du Festival de grandes œuvres symphoniques (4 derniers Lieder de Strauss, Psaume 47 de Florent Schmitt, Missa di Gloria de Puccini), de donner une place importante à la création contemporaine à travers notamment plusieurs œuvres de créations (Gilbert Amy, Edith Canat de Chizy, Lucien Guérinel) et de reprendre de grandes pages de Philippe Hersant, tout juste auréolé du titre de compositeur de l’année aux dernières Victoire de la Musique Classique 2016.


user
0 commentaire

Agenda

Destinations

Série Secret de Musée

Rétroviseur INA